Timininous, une marque écolo qui permet aux enfants de pleinement profiter de la nature

Quand une jeune professionnelle des communications, carburant à l’adrénaline, se lance dans la fabrication de vêtements pour enfants en laine mérinos. Créer une entreprise innovante pour régler un problème existant, voilà la genèse du projet d’entreprise de Marie-Renée Grondin. Voici l’histoire de Timininous.

Le point de bascule dans la vie et la carrière de Marie-Renée Grondin, présidente de Timininous, a une date et porte un nom : Jules, son petit garçon, né à l’été 2021.

Avant l’arrivée de Jules, la jeune femme d’affaires pilotait les communications numériques du premier ministre durant la COVID ! Un boulot qui sournoisement l’a consumée peu à peu. 

Sa vie était sa carrière. Jules est venu remettre les pendules à l’heure, l’aiguillant vers ses vraies priorités.

Marie-Renée est une fille de plein air, grande amatrice de ski de fond. Lors d’un voyage au Portugal, que les nouveaux parents avaient entrepris d’arpenter du nord au sud avec leur bambin de quelques mois, le jeune couple est frappé par les écarts de température. Sur une seule journée, on passait d’un soleil de plomb qui appelle les manches courtes à un temps frais, presque froid, qui réclame le chandail bien chaud et le coupe-vent.

Le meilleur tissu dans de telles circonstances, Marie-Renée le sait d’expérience, c’est la laine mérinos. Or s’il est facile de trouver des vêtements pour adultes fabriqués de cette matière, elle était surprise de constater qu’il n’y avait à peu près rien sur le marché pour bébés et tout-petits.

Tout problème a sa solution

En effet, comme elle ne parvenait pas à dénicher les vêtements en laine mérinos qu’elle souhaitait pour son fils, elle a eu l’idée de les créer elle-même en fondant Timininous, une entreprise de vêtements pour enfants dont la devise est aussi limpide que l’eau d’une cascade en montagne : consommer moins, consommer mieux.

Mais il y a loin de l’idée à sa concrétisation, et une multitude d’obstacles se sont vite dressés devant la femme d’affaires en devenir. Spécialiste des communications, elle ne connaissait rien au monde de la couture, de la fabrication de vêtements, des tissus, de la mise en marché de tels produits.

En fière Beauceronne, elle s’est retroussé les manches et a puisé abondamment dans deux de ses plus grandes forces : sa soif d’apprendre et sa persévérance. 

Très vite, elle a appris les ficelles du métier, s’est tissé un réseau de fournisseurs (pour la conception, la fabrication, la laine), s’est tricoté une entreprise à son image : fondée sur des valeurs fortes.

Le développement durable dans l’ADN 

Parmi ces valeurs, il y a le développement durable, qui est au cœur de l’élan entrepreneurial de Marie-Renée. 

Cela se manifeste notamment par la volonté de produire localement : toutes les étapes de la fabrication — idéation, dessin des patrons, confection à la main — sont réalisées ici, au Québec. 

La laine mérinos

Le tissu vedette des produits de Timininous, c’est la laine mérinos. Marie-Renée l’a choisie pour sa performance, son écoresponsabilité et sa durabilité. La laine mérinos, issue des moutons mérinos principalement d’Australie et de Nouvelle-Zélande, a la formidable propriété de réguler la température corporelle : elle isole du froid en hiver et offre une sensation de fraîcheur et de respirabilité en été. 

Trois fois plus fine qu’un cheveu humain, elle est fine et douce tandis que ses propriétés antibactériennes et anti-odeurs permettent un usage prolongé sans lavage fréquent. 

Que de belles qualités pour protéger bébés et enfants ! 

Des vêtements à la vie longue

Les vêtements de Timininous, d’une qualité exceptionnelle, sont pensés pour vivre longtemps. Ils sont évolutifs, c’est-à-dire qu’ils suivent les bambins dans leur croissance. 

Unisexes, passant facilement d’un frère à une sœur à un cousin, ils sont proposés dans des teintes classiques qui ne se démodent pas. 

Bref, les vêtements griffés Timininous sont conçus pour vivre longtemps et offrir confort et bien-être à plusieurs enfants.

Des vents favorables

Les vents sont favorables pour Timininous, qui en est à sa deuxième année d’activité. L’engouement est réel, les client·es sont au rendez-vous, la demande est en croissance. L’entreprise, qui vend essentiellement en ligne au Québec, souhaite mettre bientôt le cap vers les marchés canadien-anglais et européen.

Un grand terrain de jeux à protéger

Marie-Renée Grondin voit la nature comme un grand terrain de jeux : il faut en profiter pleinement, reconnecter avec nos forêts, parcs et montagnes, tout en les protégeant. C’est fondamental !

Et avec notre climat — passant de températures quasi tropicales l’été à des froids sibériens l’hiver —, la laine mérinos est la meilleure amie des amateur·trices de plein air. Si les adultes ont depuis longtemps des marques pour eux, c’est aujourd’hui au tour des enfants d’avoir leur logo – Timininous.  

• • • • • • • • • • •

Grâce à l’engagement de précieux partenaires : Économie Québec, par l’entremise de son mandataire Investissement Québec, la Banque Nationale, la Banque de développement du Canada (BDC), le Fonds de solidarité FTQ et Fondaction, Evol dispose d’une enveloppe d’envergure pour soutenir, par le biais de prêts conventionnels, des entreprises à propriété inclusive et diversifiée, générant des impacts sociaux et environnementaux positifs alignés sur les objectifs de développement durable de l’ONU (ODD).

• • • • • • • • • • •

Pour en savoir davantage sur Timininous